Avec son aire urbaine dépassant les 6 000 km² pour 2,3 millions d’habitants, Lyon est un centre urbain incontournable. Cosmopolite, l’ancienne capitale des Gaules accueille des ressortissants de plus de 140 nationalités différentes, parmi lesquels on dénombre plus de 130 000 turcs. Cette importante communauté musulmane a édifié jusqu’à ce jour près de 400 mosquées sur le territoire national. Parmi ces mosquées, près d’une centaine (94 très exactement à l’heure où ces lignes sont rédigées) sont gérées par le siège régional du Ditib Lyon. Assurance Mosquée .Fr vous amène à leur découverte.

LYON, CAPITALE DE LA COMMUNAUTE TURQUE EN FRANCE ?

 

Si l’on se réfère aux autorités consulaires de la République de Turquie, la communauté franco-turque compterait 650 000 membres sur l’ensemble du territoire national. L’une des régions où la diaspora est le mieux implantée est la région lyonnaise, où résident 130 000 turcs et franco-turcs.

Cette présence se retrouve dans différents aspects de la vie de tous les jours. A commencer par la gastronomie locale, puisque le Rhône-Alpes regorge de restaurants proposant des spécialités turques. La vie communautaire donne naissance à de nombreux espaces de vie, notamment des commerces, des écoles, mais elle donne aussi lieu à des évènements époustouflants. Ainsi, Festiculture, le plus grand festival organisé par la communauté franco-turque de France à lieu chaque année à Eurexpo, le parc des expositions de l’unité urbaine de Lyon.

De mœurs conservatrices, la diaspora turque du Rhône-Alpes a ouvert de nombreuses mosquées. Parmi les fédérations turques les mieux implantées dans cette région se distingue le Ditib. Disposant de son propre siège régional, celui-ci y administre 94 des 270 mosquées du Ditib en France.

DİTİB LYON

 

DİTİB est l’acronyme de Diyanet İşleri Türk İslam Birliği, qui signifie l’Union Turco Islamique des Affaires Religieuses. Cette organisation fondée en Allemagne en 1984 pour centraliser les associations turques se rattache au Diyanet İşleri Başkanlığı, ministère des Affaires religieuses de la République de Turquie.

La branche lyonnaise du Ditib fut fondée en 1995. Subdivision de Ditib France, elle administre les mosquées rattachées à l’Etat turc sur le territoire de quatre régions différentes. Ainsi, les mosquées DITIB d’Auvergne-Rhône-Alpes, d’Occitanie, de Provence-Alpes-Côte d’Azur, et trois départements de la Bourgogne-Franche-Comté, sont rattachées à Ditib Lyon. On estime que sur ce territoire réside un turc sur trois en France.

C’est dans le Rhône-Alpes que l’on constate la plus grande concentration de mosquées affiliées au Ditib. En effet, pas moins de 49 mosquées sont rattachées à la Fédération. Si le département du Rhône ne compte que sept mosquées, les départements de l’Ain, de la Drôme, de l’Isère et de la Haute-Savoie comptent chacun huit mosquées. Le record revient au département de la Loire qui en compte neuf. Ainsi, on retrouve les mosquée Ditib de Bourg en Bresse à Montélimar, d’Oyonnax à Valence, de Grenoble à Thonon-les-Bains, en passant par Vienne, Beaurepaire, La Côte-Saint-André, Tignieu-Jameyzieu, Fitilieu, Bourgoin-Jallieu, Sallanches, en passant par Bonneville, Ville-la-Grand ou La Roche-sur-Foron.

Intérieur de la mosquée Ditib de Bourgoin-Jallieu, en Isère

L’ancienne région Auvergne compte dix mosquées affiliées à Ditib : cinq dans le département du Puy-de-Dôme, trois dans l’Allier et une en Haute-Loire.

On compte également 11 mosquées dans la nouvelle région d’Occitanie : trois dans l’Hérault, deux dans le Gard et dans l’Aude, et une dans l’Aveyron, le Tarn-et-Garonne, les Pyrénées-Orientales et en Lozère. Le Ditib Lyon est ainsi présenté de Montpellier à Perpignan, de Toulouse à Rodez, de Narbonne à Nîmes, en passant par Lunel, Béziers, Mende, Trèbes et Alès.

Mosquée Ditib de Narbonne : un chef d’œuvre architectural

La communauté turque étant moins présente en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le DITIB n’y administre que 10 mosquées. Celles-ci sont situées à Digne-les-Bains, L’Argentière-la-Bessée, Cannes, Nice, Marseille, Marignane, Toulon, Le Muy, Orange et Le Pontet. Au Pontet, la mosquée Ditib sera, après travaux, la plus grande du Vaucluse puisqu’elle pourra accueillir 1 700 fidèles.

Mosquée Ditib de Montélimar, crédit Photo : Fred Jacquet

Mosquée Ditib du Pontet

Enfin, les départements de Bourgogne-Franche-Comté inclus dans la circonscription du Ditib Lyon comptent 14 mosquées : sept dans le Jura, cinq en Saône-Et-Loire, et deux en Côte d’Or.

Mosquée Ditib de Macon, crédit photo Fred Jacquet

Pour retrouver l’intégralité des mosquées du Ditib Lyon, ne manquez pas de visiter leur annuaire des associations affiliées.

LES TURCS ET LA FRANCE, UNE LONGUE HISTOIRE

 

La présence de mosquées dites turques dans les différentes régions que nous venons d’aborder sonnent parfois comme un clin d’œil à l’histoire. La présence des communautés turques dans différentes villes, notamment Toulon, Marignane, Nice ou Marseille, se voit d’un autre œil quand on regarde dans le passé. En 1543, du temps du règne de Soliman le Magnifique allié du Roi de France François Ier, les troupes ottomanes menées par le corsaire Kheyreddine Barbaros (aussi appelé Barberousse) ont séjourné à Toulon. Sur demande du roi de France, ce sont plus de 30 000 « turcs » qui ont passé l’hiver dans la ville des fontaines afin de préparer le siège de la ville de Nice. En plein contexte des guerres d’Italie, cette opération avait pour but d’intégrer « la bella » dans le giron français. A ce titre, certains des boulets de canons tirés par Barberousse ornent les murs de la cité, place Garibaldi notamment. De même, de nombreux documents d’archives attestent la présence d’une petite communauté musulmane à Marseille, essentiellement des commerçants, ainsi que de relations commerciales et diplomatiques entre les régences ottomanes du Maghreb et la cité phocéenne. Ces relations se traduisaient par des visites d’importants responsables « barbaresques ».

Mais le clin d’œil le plus surprenant et inattendu demeure surement la présence de la mosquée DITIB de Bourganeuf, administrée par l’association polyculturelle de Bourganeuf. En effet, c’est dans ce petit village médiéval que vécut Cem, fils du sultan Mehmet II le conquérant de Constantinople et frère de Bayezid. Ce prince ottoman, en conflit avec son frère pour la succession de l’empire, vécut de 1486 et 1488 dans ce village de la Creuse. Appelé Zizim par les européens, il se réfugia à Rhodes après avoir échoué dans ses tentatives de renversement de son frère. Les chevaliers Hospitaliers le capturèrent et l’amenèrent en Europe, et c’est ainsi qu’il séjourna à Bourganeuf dans une tour conçue spécialement pour lui, la tour de Zizim. De 1483 à 1486, il avait séjourné dans le château de Rochechinard, situé à 21 kilomètres… de la mosquée Ditib de Romans-sur-Isère.

Mosquée Ditib de Bourganeuf. Crédit photo : MSD décoration

Tour de Zizim à Bourganeuf

ASSURANCEMOSQUEE.FR, PARTENAIRE DES MOSQUEES TURQUES

 

Assurancemosquée.fr est heureux de travailler auprès de nombreuses mosquées affiliées à la fédération du Ditib. Les différents contrats développés par notre entreprise sont parfaitement adaptés et spécialement conçues à destination des activités du culte musulman, et  permettent aux responsables de mosquées d’économiser jusqu’à 30% sur la cotisation annuelle.

Vous êtes gestionnaire d’une association cultuelle musulmane ?

 

Découvrez assurancemosquee.fr,

Le leader de l’assurance des mosquées de France.

sem, ultricies dolor id, quis, elit. Praesent ipsum sed non in ante.

Partagez cette publication avec vos amis !